Soirée annuelle des médecins prescripteur Sport Sur Ordonnance de l’OMS de Saint-Paul

//Soirée annuelle des médecins prescripteur Sport Sur Ordonnance de l’OMS de Saint-Paul

Soirée annuelle des médecins prescripteur Sport Sur Ordonnance de l’OMS de Saint-Paul

La réunion annuelle des médecins prescripteurs du Sport Sur Ordonnance s’est tenue au CREPS de Saint-Paul, ce jeudi 20 juin 2019. Soirée organisée par l’OMS de Saint-Paul et sa commission médicale.

Cet événement fut l’occasion d’exposer le bilan du dispositif Sport Sur Ordonnance de l’OMS de Saint-Paul aux 40 invités présents (une vingtaine de médecins, une dizaine de Coachs SSO et SS+, Président(e)s d’associations) et aux partenaires institutionnels conviés (Mairie de Saint-Paul, DJSCS, TCO, Conseil de l’Ordre des Médecins de La Réunion, le CREPS,) qui œuvrent pour le développement de l’action Sport Sur Ordonnance à Saint-Paul.

Rappel : Ce dispositif d’accompagnement aide à l’amélioration de l’état de santé des adultes Saint-Paulois, éloignés de la pratique physique, et porteurs d’affection chronique stabilisée (ALD ou non). La prescription médicale d’activité physique est au cœur du dispositif avec des séances à moindre coût pour les bénéficiaires, puisque l’activité physique est considérée comme faisant partie du parcours de soin de la personne.

Placé dans le décor exotique et enchanteur du jardin du CREPS, la réunion a commencé tout en douceur dans une ambiance conviviale et décontracté. Nos prestataires ont proposé à nos invités des produits « Healthy », reflétant les valeurs du « bien manger, bien bouger » que l’on retrouve dans nos actions Sport Santé Bien-Être.

Tout au long de la soirée, les prestataires présents, Perrier, Green Shake, Noulélokal, Miamniba ont su ravir le palet de nos invités en proposant des produits qui concilie équilibre nutritionnel, santé et plaisir. Des recettes et concepts originaux dont seuls ces prestataires ont le secret !

Les objectifs de cette 3ème réunion annuelle des médecins prescripteurs Sport Sur Ordonnance étaient :

  • D’informer sur la réglementation et l’évolution du dispositif Saint-Paulois ;
  • De savoir comment prescrire une APA ;
  • De stimuler la nouvelle session d’inclusion de bénéficiaires en septembre 2019 ;
  • De fédérer en se rassemblant pour une réflexion commune.

Pour entamer cette réunion, Antoine DAMOUR, Enseignant en Activités Physiques Adaptés de l’OMS (EAPA) a proposé une surprise avec une « mise en mouvement du public », inspiré des mouvements de Qi Gong.

Point d’étape du dispositif Spot Sur Ordonnance de l’OMS de Saint-Paul

Le bilan des 5 années Sport Sur Ordonnance, les nouveautés du dispositif et les perspectives d’évolution ont ensuite été présentés par Solène DEL PUP CAPITAINE, Enseignant en Activités Physiques Adaptés de l’OMS (EAPA).

Critères d’inclusion

L’OMS de Saint-Paul a souligné sa volonté de continuer de placer les bénéficiaires au cœur du dispositif, en créant un cycle de connexion entre médecins, EAPAS, Coachs Sport Sur Ordonnance, et diététiciennes.

Le public ciblé* par ce dispositif innovant est le suivant :

Critères d’inclusion

–           Les malades métaboliques ;

–           Les maladies cardiovasculaires ;

–           Les maladies respiratoires ;

–           Les maladies rhumatologiques/immuno-inflammatoires ;

–           Les maladies neurologiques ;

–           Les maladies psychiatriques ;

–           Les cancers.

Critères de non-inclusions

–           Limitations cognitives ;

–           Limitation motrices.

De plus, suivant la gravité de l’affection chronique, l’accord du médecin spécialiste pourra être demandé. Ces critères ont été définis par la commission médicale de l’OMS de Saint-Paul.

*Critères définis par la Commission Médicale de l’OMS.

Dr Nicolas Merle a précisé l’importance de respecter les critères permettant aux saint-paulois d’intégrer le dispositif. Pendant son intervention, il a très justement expliqué le rôle primordial du médecin traitant quant à la motivation des patients à la reprise d’une activité physique, et du bon suivi de ce dernier dans son parcours Sport Sur Ordonnance. Son expérience de terrain dans le sport santé depuis plusieurs années nous a permis d’entendre son témoignage, et d’entendre les bienfaits de ce type d’approche pour les patients.

Quelques chiffres

En avril 2019, les chiffres du dispositif recensaient :

  • 120 médecins labellisés, composé de 24 médecins spécialistes, cliniciens et hospitaliers, 96 médecins généralistes, 112 médecins saint-paulois ;
  • Plus de 300 bénéficiaires chaque année, dont 423 accompagnements pour la saison 4 entre septembre 2017 et décembre 2018 ;
  • Des activités proposées dans 12 structures labellisées, autour de 4 types d’activités (énergie, pleine nature, douceur, aquatique), avec 25 créneaux, pour un total de 1000 séances programmées ;

Le groupe de travail national

Composé de 67 membres, sous la direction du Dr Alexandre FLETZ, un réseau national en faveur du développent du Sport Sur Ordonnance a été créé au lendemain des 2nde assisses Européennes à Strasbourg en 2015. Le prochain grand rassemblement aura lieu du 14 au 15 octobre 2019 à Strasbourg, lors des 3èmes Assises auxquelles l’OMS est à nouveau convié pour faire part de ses avancées dans le domaine.

L’extension du dispositif

A La Réunion, des échanges sont en cours pour étendre le dispositif plusieurs communes de l’île, et permettre un rayonnement Régional pour rendre le Sport Sur Ordonnance accessible aux réunionnais. Mayotte et les Seychelles sont aussi intéressés par l’action de l’OMS, novatrice.

La formation

La formation des coachs Sport Sur Ordonnance est un des premier critère de qualité du dispositif, ainsi que l’implication des médecins prescripteurs, et leur connaissance de la prescription médicale d’activité physique.

E Sport Santé

Le numérique est en vogue, et l’OMS de Saint-Paul a expliqué qu’il était en train de finaliser un logiciel e Sport Santé, visant à faciliter les échanges entre professionnels du monde médical, paramédical et sportif, et à faciliter l’accès à la pratique physique pour les bénéficiaires.

La réglementation

Le Docteur Patricia CABON a exposé la règlement dans le domaine du sport santé, en soulignant l’importance du respect de la législation.

Dr Cabon a expliqué l’article L.1172-1 du code de la santé publique, permettant aux médecins traitants de prescrire à son patient en ALD une Activité Physique Adaptée à sa pathologie (APA), ces capacités physiques et les risques médicaux.

En fonction du degré de limitation des personnes, et du tableau des phénotypes fonctionnels (ci-dessous), le médecin traitant possède les indications nécessaires à l’orientation des patients vers le bon professionnel. Le 20 juin dernier, il a bien été précisé que les actes de rééducation sont réservés aux professionnels de santé, et que les bénéficiaires du Sport Sur Ordonnance de l’OMS de Saint-Paul répondent aux critères du public ciblé par le dispositif uniquement (limitation minime à modérée). L’OMS de Saint-Paul a à nouveau manifesté son envie de collaborer avec les Masseur-Kinésithérapeutes, et dessiner un parcours du bénéficiaire les incluant dans le dispositif.

Les résultats des études menées par le CGEOI

L’étude présentée par Docteur Hector SIMON se base sur la thèse de Baptiste MEYER. Il s’agissait de faire le lien entre morphologie et mortalité. Pour avoir des résultats fiables, l’indicateur « A Body Shape Index » (ABSI) a été utilisé. L’ABSI inclus les mesures corporelles de différentes ethnies (taille, poids, tour de taille, le sexe et l’âge) pour un calcul aux résultats optimaux.

Les résultats des études menées par le Collège des Généralistes Enseignant de l’Océan Indien avec qui l’OMS de Saint-Paul est en partenariat depuis 4 ans, sont les suivants : « Sport Sur Ordonnance de l’OMS de Saint-Paul apparaît comme un moyen probant de diminuer le risque cardio-vasculaire, et d’améliorer la qualité de vie de ses bénéficiaires ».

La prescription médicale d’Activité Physique Adaptée

La dernière intervention de la soirée était celle de Dr Thierry DREVON. Ce dernier a recensé les différentes situations sanitaires à La Réunion, et soulevé les problématiques de santé de plus en plus récurrentes, liées à la sédentarité :

  • La mortalité prématurée à La Réunion;
  • Le Surpoids (15% en métropole, contre 20% à La Réunion), les taux d’obésité et de diabète, de maladies cardio-respiratoires et respiratoires inquiétants de l’île;

Dr Drevon a souligné l’importance de bouger pour préserver une bonne santé, et a suggéré des actions simples, que tous peuvent appliquer au quotidien :

Tableau de l’intensité/Activité

METs Marche METs Les activités quotidiennes
2.0 Marche à la maison 7.5 Porter les provisions en montant les escalier
2.0 Marche < 3km/h, rythme lent, flâner 2.5 Réparation domestique, générale, effort léger
2.8 Marche 3km/h, rythme lent 4.5 Réparation domestique, générale, effort modéré
3.0 Promener son chien 6.0 Réparation domestique, général, effort vigoureux
3.0 Marcher à 4km/h, à plat 2.3 S’occuper d’animaux domestiques, général
3.3 Marcher à 4km/h, descente 2.5 S’occuper d’enfant, nourrisson, général
3.4 Marcher pour le plaisir, pause de travail 4.0 S’occuper de personnes âgées dépendantes, périodes actives uniquement
3.5 Marcher à 4,5 – 5km/h, rythme modéré, à plat 3.3 Récolter le jardin, cueillir les fleurs, ramasser les légumes, impliquant de marcher/être debout, effort léger
3.5 Descendre les escaliers 3.8 Jardiner, général, effort modéré
4.0 Monter les escaliers, rythme lent 4.0 Ratisser la pelouse
4.0 Marcher pour aller à l’école, au travail 4.5 Tondre la pelouse, marcher, tondeuse à moteur, effort léger à modéré
5.5 Creuser, bêcher un jardin, composter
4.3 Marcher à 5,5 km/h, rythme rapide, à plat, marcher pour faire de l’exercice 1.3 Se déplacer en voiture
4.5 Marcher à un rythme normal sur un sole labouré ou du sable 1.3 Se déplacer en train
4.8 Marcher sur l’herbe 3.5 Scooter, moto
5.0 Marcher à 6,5 km/h, à un rythme très rapide, à plat
5.0 Porter une charge de 7 kg (valise) à plat ou en descendant les escaliers METs Les activités de loisirs
5.3 Marcher à 4,5 – km/h, rythme modéré, en monté 1 à 5% 2.0 Jouer un instrument de musique, général
6.0 Marcher en arrière à 5,5 km/h, à plat 2.0 Tourisme/voyage/vacances impliquant de conduire une voiture
7.0 Marcher à 7km/h, à un rythme extrêmement rapide à plat 3.0 Tourisme/voyage/vacances impliquant de marcher
8.0 Marcher en arrière à 4,5 – 5km/h, à un rythme modéré, en montée 6 à 12% 3.0 Danse de salon, lente (ex.valse)
8.0 Marcher à 5,5km/h, en montée de 5% 5.5 Danse de salon rapide
8.3 Marcher à 8 km/h, à plat 7.8 Danse, général (disco, country, danse de groupe, etc.)
8.3 Monter un escalier avec une charge, général 5.8 Jeux d’enfants, jeux d’adultes (marelle, ballon prisonnier, billes, etc.)
8.8 Monter les escalier, rythme rapide 3.5 Pêche, général
9.8 Marche à 8 km/h, en monté de 3% 6.0 Pêche dans le courant avec des cuissards
5.0 Chasse, général
9.5 Chasse, randonnée avec équipement

Dr Drevon a aussi mis en garde les invités devant l’effervescence d’offres fleurissantes dans le domaine du sport santé. L’importance du label Sport Santé Bien-Etre de la DJSCS a été mis en avant. Une cartographie et un annuaire des créneaux labellisés vont bientôt être disponibles pour les médecins, et leur permettre de connaitre les structures pouvant accueillir leurs patients en toute sécurité. Pour intégrer son réseau, l’OMS de Saint-Paul labellise également ses partenaires. Sur le site internet de la structure, les coordonnées des coachs sont disponibles. Tous les créneaux Sport Santé de l’OMS ont d’ailleurs reçu le label de la DJSCS.

La soirée organisée par l’OMS a rencontré un grand succès grâce aux échanges qui ont eu lieu en amont de la soirée par téléphone avec chacun des 120 médecins labellisés du réseau. Tous se disent » satisfaits du dispositif », et souhaitent continuer d’en faire partie. La  qualité des échanges pendant la soirée a enrichie les présentations de la Commission Médicale de l’OMS. La soirée s’est conclue par la projection d’une vidéo de 3 minutes montrant des images des bénéficiaires pendant la pratique d’activité physique au sein du dispositif.

Le contrat a bel et bien été rempli : nouvelles perspectives ; valorisation du métier d’EAPA ; mise en avant du travail de terrain des Coachs ; diffusion d’informations précises sur la prescription d’APA. Mme Paoli, Présidente de l’OMS, a clôturé la soirée en remerciant vivement les invités et partenaires pour le bon déroulement de événement.

Les invités se sont ensuite retirés, en dégustant un dernier plaisir sucré de Miamniba, et se rafraîchissant autour du bar lumineux Perrier et exotique de GreenShake.

Rendez-vous à la prochaine réunion annuelle des médecins prescripteurs de l’OMS de Saint-Paul

Par |2019-07-04T04:03:48+00:00juillet 3rd, 2019|Actualités Sport-Santé|Commentaires fermés sur Soirée annuelle des médecins prescripteur Sport Sur Ordonnance de l’OMS de Saint-Paul

À propos de l'auteur :